ARLO PARKS

Vendredi

Comme un Cola frais, avec un petit  parasol

On pourrait faire tout un paragraphe sur le jeune âge d’Arlo Parks et parler de sa « fraîcheur » mais on s’est dit qu’on aurait vraiment l’air d’être frustré.e.s de vieillir.

On préfère vous dire que la londonienne s’exprime avec poésie et ironie, en décrivant ses amours, ses angoisses et celles de sa génération sur des mélodies soul et mélancoliques. Le groove de sa voix vous donnera envie de fredonner sans arrêt son titre « Cola ». Rien de mieux pour augmenter votre jauge de swag.